Initiatives No Tav Paris

Liberté pour Chiara, Claudio, Mattia et Niccolo’ et tou* les autres inculpé*s NoTav!

Appel No Tav du 22  février :
- Contre la criminalisation des mouvements territoriaux et sociaux
- Contre l’utilisation du chef d’accusation de terrorisme pour quelconque forme de résistance
- Parce que la liberté se gagne par la lutte

Samedi 8 mars : Polenta de soutien No Tav à la Cantine des Pyrénées – 13h30
Samedi 15 mars : Concert de soutien No Tav au Transfo – 18h00

8 et 15 mars        

—————————————————————————————————————————

LA LUTTE NO TAV TOUJOURS EN MARCHE

En France, les travaux entre Lyon et Saint-Jean de Maurienne seraient suspendus jusqu’en 2030 car il manque à l’appel 40% des financements. En revanche ceux pour le percement du tunnel de base de la Maurienne vers l’Italie n’attendent plus que le « feu vert » des gouvernements français et italiens lors du sommet du 20 novembre à Rome. Bien que la France n’ait en réalité toujours pas mis à disposition les sommes nécessaires, il s’agirait de commencer un tunnel soi-disant exploratoire, et donc financé par l’Europe, mais creusé dans l’axe et au diamètre du tunnel définitif.  Sur le front des opposant.e.s, un premier comité local s’est créé contre le Lyon-Turin à Modane (ville sur le tracé de la ligne) et a organisé une manifestation fin juin 2013. Le travail d’information et de mobilisation continue afin d’être prêts lors du lancement des travaux.

En Italie, la campagne médiatique et judiciaire contre les No Tav a atteint  ces derniers mois des sommets d’hystérie collective. De son côté le mouvement continue à expliquer ses raisons et à résister. S’opposer aux grands projets inutiles, c’est s’opposer à un modèle de privatisation des profits et de socialisation des coûts, à un développement qui signifie transformation des territoires en espaces de flux dénués de vie, et à une économie fondée sur la dette, que le peuple doit/devra payer.
Le mouvement No Tav remet en cause tous les jours davantage la légalité formelle et arbitraire de la dite démocratie représentative et les alliances de l’Etat avec les grandes entreprises et les banques. Par la pratique quotidienne il légitimise le droit à l’auto-détermination et à la défense de son territoire. Non pour des raisons égoïstes,  mais pour défendre la vie, la santé, la mobilité, le pouvoir de décision, le savoir critique, en somme un bien commun.

Catalyseur des oppositions aux gouvernements de l’austérité en Italie, la lutte No Tav est la cible de toutes les attaques de la part des institutions du pouvoir. C’est pourquoi:

  • Contre la répression médiatique et judiciaire de la lutte No Tav et l’occupation militaire de la Val de Suse.
  • Contre le gaspillage d’argent publique.
  • Pour le droit à un travail utile et  digne.
  • Pour des hôpitaux, écoles et transports efficients.
  • Pour un aménagement du territoire respectueux.

MANIFESTATION à SUSA (IT) le 16 NOVEMBRE à 13h, Piazza delle Armi

locandina corteo 16 nov 2013 susa

—————————————————————————————————————————

L’ETE DE LUTTE NOTAV CONTINUE A CHIOMONTE

Ces dernières semaines le mouvement NoTav a subi toutes sortes d’attaques, notamment juridiques et médiatiques, dans l’objectif de le délégitimiser, l’affaiblir et le criminaliser. Mais sans aucun effet … sinon l’intensification de la détermination à résister. Ainsi, à partir du dimanche 4 août, le camping est déplacé à Chiomonte afin de permettre le plus d’actions possibles d’interruption du chantier et de pression sur ceux qui le défendent.

Tous les jours à 19h réunion d’organisation du camping et tous les lundi à 21h assemblée au camping.

Dimanche 4 août
14h30 – Preparation savons ( dernière initiative à Venaus)
17h – « 1944, la saison des république résistantes » – lecture et réflexions avec Ragocels et Marisa.
A suivre, vidéo témoignage « Libération, 25 avril 2013 »
En soiré – Les chœurs « dell’anonima coristi ».

Lundi 5 août
6h30 – rendez-vous au camping de Chiomonte pour un petit déjeuner au chantier.

Mardi 6 août

17h – rendez-vous au camping de Chiomonte pour un goûter au chantier.
21h – projection du documentaire français « Lyon Turin a tout prix »

Samedi 10 août

15h – « De l’Aquila à l’Emilia » – Expériences d’interventions autorganisées en dehors des logiques de la Protection Civile (un corps de l’Etat italien qui intervient en cas de catastrophe naturelle majeure ; l’Aquila et l’Emilia ont subit d’importants tremblements de terre ces dernières années). Débat présenté par les BSA.
15h – « Les plus que cinquantenaire vont aux chantier ! »

Dimanche 11 août
10h – «La Lutte. La pratique d’alternative à l’assistancialisme” – Interventions du Réseau Campagnes en Lutte avec les travailleurs journaliers de Foggia, Nardò, Rosmao et Saluzzo. Débat présenté par les BSA.
15h – « Abus et repression. La loi n’est pas égale pour tous » – Présentation de ACAD (Associazione Contro gli Abusi in Divis, Association Contre les Abus en Uniforme). Puis projection du documentaire « Nei secoli fedele – Il caso di Giuseppe Uva » (« En des siècles de foi – le cas de Giuseppe Uva ») avec la participation au débat de Italo Di Sabato (Osservatorio Repressione, Observatoire Répression), Lucia Uva (sœur de Giuseppe) et Jessica Ippoliti (compagne de Davide Rosci).

Jeudi 14 août
NUIT DES FEUX  au camping de Chiomonte

Mardi 20 août
21h – Présentation de l’opuscule « Squali alla Margonara » (« Requins à la Margonara ») au sujet du projet non encore réalisé d’un nouveau port touristique à Savona.

Vendredi 23 août
Yubal collectif musical en concert au camping de Chiomonte.

Du 26 août au 1er septembre
Camping universitaire
à Chiomonte

TSHIRT

Juillet - Programme et initiatives de la semaine

Du 15 au 31 juillet :

Mardi 30 juillet
Bussoleno – 21h – Contre le "théorème terroriste" de la justice d’Etat
banner_30_7_13

Lundi 29-Mercredi 31
Trois journées de discussions sur le thème de la Palestine organisées par la Rete Italiana ISM.

Samedi 27 juillet

Schermata-2013-07-15-a-13.37.12

Randonnée  à Rocciamelone avec Mariano
14h – Marche populaire de Giaglione à Chiomonte

Vendredi 26 juillet
Presidio Venaus – soirée musicale ‘international trash’

Jeudi 25 juillet
21h – presidio Venaus –   Débat ‘Une année de lutte dans la logistique : contre-attaque au sein de la métropole du Capital’

Mardi 23  juillet
20h – presidio Venaus – ‘Etat généraux des travaux. Parcours de rapprochement’ par Etinomia
22h – presidio Venaus – Concert de Ugo Guizzardi et Angelo Palma,  ‘Victor Jara e la nueva cancion chilena’

Lundi 22 juillet

21h – presidio Venaus – débat sur la journée de mobilisation à Rome du 15 octobre 2011 ‘Notre révolte, leur peur. Débat sur la solidarité et répression envers les condamnés pour la révolte du 15 octobre à Rome’. Intervention des camarades romains.Voir programme sur infoaut

 

Vendredi 19 juillet – Marche nocturne au chantier Tav

http://www.notav.info/post/107-passeggiata-serale-in-clarea/

 

Du 8 au 12 juillet :

http://www.notav.info/agenda/programma-campeggio-notav-venaus-812-luglio/

à suivre les prochaines initiatives sur notav.info

camp2013_pics-300x199

——————————————————————————————————-

Campagne de solidarité avec Marta

banner_marta

Vaut mieux une lèvre ouverte plutôt qu’une bouche fermée!

—————————————————————————————————————————
 MARCHE CONTRE LE LYON-TURIN LE 29 JUIN A MODANE

Contre le train à grande vitesse, ses tunnels géants, ses chantiers monstres, contre ce grand projet mégalo, ses tonnes de déblais et ses dangers, contre les intérêts des financiers, leurs conteneurs et leurs profits:

Marche contre le Lyon-Turin  de Modane à Villarodin-Bourget
 Samedi 29 Juin 2013
13h Rassemblement en gare de Modane
14h Départ en musique
16h Goûter & apéro au Bourget
18h Concerts et soirée festive
Depuis 1991, les lobbies de l’industrie tentent d’obtenir la construction d’une nouvelle ligne à grande vitesse (LGV) entre Lyon et Turin. Alors que le chômage et la précarité enflent, il faudrait dépenser 30 milliards d’argent public pour gagner quelques minutes entre les grandes villes ? Et percer un tunnel de 53 km sous la vallée, au risque d’assécher les sources et d’exposer la population à l’amiante?
L’avenir des vallées n’est pas dans la multiplication des infrastructures, mais dans le maintien des activités les plus utiles, notamment l’agriculture et l’élevage. Si l’on veut diminuer encore le nombre de camions, et vivre d’une économie locale, il faut préserver la terre !
Les promoteurs du Lyon-Turin sont prêts à tout. Pour le faire accepter il font du chantage à l’emploi, et promettent des contrats aux entreprises locales, mais ces chantiers n’emploient que peu de main d’oeuvre (au mieux quelques centaines à la fois on est bien loin des 30 000 annoncés), et favorisent les géants du BTP. Maintenant, ils promettent aussi de mettre les camions sur les trains, mais pourquoi ne l’ont-il pas déjà fait sur la ligne actuelle ? Parce que leur but est de faire circuler toujours plus de marchandises, que ce soit sur des camions ou sur des trains. Ce projet n’est ni social, ni écologique, il est destiné à gonfler les profits des grands groupes du béton, de l’acier et des transports. Pour eux c’est une aubaine, pour nous c’est un désastre.
En Val de Susa, devant les risques de pollution et de destruction, les habitants s’opposent à la même LGV (en italien "TAV", pour treno alta velocità) par de grandes manifestations populaires et en occupant les terres, malgré une violente répression. Grâce à leur mouvement, les NO TAV ont empêché le début des travaux et révélé la corruption de cadres de Lyon Turin Ferroviaire (le maître d’oeuvre franco-italien), dont certains ont été mis en examen. En France, trois descenderies ont été creusées et déjà, des habitants ont subi les premiers dommages (sources asséchées, maisons fissurées, bruits, déblais), et LTF projette de commencer les travaux du tunnel en 2014. Il est temps que tout le monde sache, il est temps de s’informer et de se réunir pour montrer notre opposition, faire pression sur les élus, soutenir les habitants les plus menacés, en Maurienne comme en Val de Susa.

Du Val de Susa à la Maurienne, nous sommes liés par des idées communes, pas par des foreuses. Défendons la vie dans les vallées, défendons les activités dignes et durables,

Défendons notre futur !
Comités No Tav de Chambéry et de Maurienne

———————————————————————————————————————————–

Journée Notav et Noterzovalico au FRAP

Date : Samedi 18 mai

Lieu : Transfo

Programme:

16h : Présentation du livre "A Sarà Dura" (sur le mouvement de la Val de Suse)

17h : Documentaire vidéo sur la lutte Notavterzovalico

18h : Débat, parcours de résistance contre les grands projets inutiles / imposés avec des témoignages des camarades italiens et français

20h : Apéro/Bouffe ("Apericena" italien)

21h : Concert Raptout (slam)

Page web du FRAP 2013

—————————————————————————————————————

On part, on revient tous ensemble…
Depuis les montagnes…. jusqu’en ville
Musique, discussions et apéro no tav

 apéro/dîner BENEFIT
jeudi 28 FEVRIER 2013 dès h19.30

prix populaires dès 5E…APERO BENEFIT 28 02

au Bistrot coopératif
‘’La Veilleuse’’
26, rue des Envierges
Paris 20ème Metro L.11 Pyrénées/Jourdain

pugno chiuso

———————————————————————————————————

Avant sommet
Vendredi 30 novembre -16h/21h
Samedi 1er décembre – 9h/18h
Lyon Espace Sarrazin, 8 rue Jean Sarrazin

Manifestation Franco-Italienne
Lundi 3 décembre – 12h
Lyon (6eme) – Gare des Brotteaux

_____________________________________________________________

Disponible en pdf

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

En Italie, la campagne médiatique et judiciaire contre les No Tav a atteint  ces derniers mois des sommets d’hystérie collective. De son côté le mouvement continue à expliquer ses raisons et à résister. S’opposer aux grands projets inutiles, c’est s’opposer à un modèle de privatisation des profits et de socialisation des coûts, à un développement qui signifie transformation des territoires en espaces de flux dénués de vie, et à une économie fondée sur la dette, que le peuple doit/devra payer.

Le mouvement No Tav remet en cause tous les jours davantage la légalité formelle et arbitraire de la dite démocratie représentative et les alliances de l’Etat avec les grandes entreprises et les banques. Par la pratique quotidienne il légitimise le droit à l’auto-détermination et à la défense de son territoire. Non pour des raisons égoïstes,  mais pour défendre la vie, la santé, la mobilité, le pouvoir de décision, le savoir critique, en somme un bien commun

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:"Tableau Normal";
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-qformat:yes;
mso-style-parent:"";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family:"Calibri","sans-serif";
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-font-family:"Times New Roman";
mso-fareast-theme-font:minor-fareast;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s