Le peuple NoTav est à nouveau en marche

La marche populaire de ce samedi 26 juillet a regroupé un millier de personnes qui ont traversé, à nouveau et comme annoncé, les lieux historiques de la résistance notav.

L’humeur est bonne et l’envie de parcourir ces sentiers bien connus est très forte. Tandis que la presque totalité de la marche décide de passer par les bois pour contourner les terres occupés par le chantier et rejoindre de l’autre côté Chiomonte, où s’est tenu en partie le camping notav ces dernières années, une centaine de notav menés par le groupe des déterminés No Tav Over 50 (le groupe des « plus de 50 ans ») décide de dépasser les grilles qui devraient bloquer l’accès au chantier. Ce barrage de la police n’intimide pas les notav, ils se glissent entre les barrières un par un et se couchent devant malgré un nombre non négligeant de policiers. Ces derniers, bien que gênés, décident de ne pas intervenir. Ainsi pendant que la marche avance vers Chiomonte, le groupe des over 50 récupère minute après minute de précieux mètres de terrains vers le pont de la Clarea.

Entre temps, le gros de la marche a rejoint Giaglione, dernière étape du camping itinérant de cet été, où a été organisé un concert. Quelques centaines de personnes sont donc restés à Chiomonte pour la soirée pleine de musique et d’excellente nourriture. Ceux-ci sont restés en liaison avec le groupe Over 50 en Clarea et à la nouvelle de l’arrestation de Turi, du fait de l’endommagement de certains câbles servant à l’illumination du chantier, ils ont commencé une battitura sur la grille du chantier. Le personnel de garde du chantier, plutôt dégarni et donc nerveux, ont sorti le canon à eau, arrosant abondamment les notav, avant de lancer une douzaine de lacrymogènes, certaines atteignant l’aire du camping. Le concert a repris par la suite.

De l’autre côté du chantier, le groupe des Over 50 a annoncé en fin d’après-midi qu’ils se sont bien installés en Clarea, juste devant le pont gardé par la police, et qu’ils ont l’intention d’y passer la nuit. Ils invitent tout le monde à passer faire un salut et si possible amené un peu de nourriture, de café et l’immanquable tome. Une quarantaine de personne ont ainsi veillé face à la police toute la nuit. Ils sont partis peu à peu dans la matinée.

 

Cette marche, en somme, balaye toutes les insultes servies par le président (nouvel élu) de la Région, aux côtés de tous les autres politicards ultra payés et assoiffés de notoriété, et donne encore une fois la vraie image du mouvement notav : un peuple toujours en marche pour défendre son futur.

La journée d’aujourd’hui a également permis de rendre un hommage à Guccio qui continue à vivre dans nos cœurs. Une plaque a été posée le long du sentier, dédiée à Guccio et à son amour pour la vallée. Des chants et applaudissements ont accompagné ce moment émotionnant.

Enfin, en dernier lieu, mais non moins important, aujourd’hui, de nombreux drapeaux palestiniens ont défilé aux côtés des drapeaux No Tav. Ceci comme préannoncé lors de la dernière assemblée populaire à Bussoleno, lors de laquelle il a été décidé de soutenir l’appel à la mobilisation internationale pour le peuple de Gaza prévu aujourd’hui.

 

Traduit et adapté de notav.info

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s